À quelques jours de notre retour sur Tokyo, nous avons fait plusieurs petits sites touristiques.

Le temple Sazaedo

Très beau bâtiment, seul édifice en bois restant de la période d’Edo. Au milieu d’un cimetière, avec des temples et quelques torii, cette pagode garde un côté ancien et authentique. Nous n’avons aucun mal à imaginer une prêtresse descendre les escaliers et bénir le lieu et les passants, touristes en l’occurrence.

On a été l’attraction pour de nombreux enfants en sortie scolaire, qui rigolaient et disaient “hello” à tout va.

Le château d’Aizuwakamatsu

Château entouré d’un jardin, de murailles et de douves, c’est une construction semblable aux différents châteaux présents dans le Japon. 

Nous avions mis le GPS et on a eu un peu peur lorsque l’on a franchi les murailles. On n’était pas sûr d’être autorisés à entrer là. Mais bien nous en a pris car le parking était moins cher qu’à l’extérieur. 

Nous n’avons pas visité l’intérieur ni la maison de thé, les deux étant payants et ne montrant pas non plus un intérêt saisissant.

Le village d’Ōuchi-juku

Village aux toits de chaume sur notre route. Très touristique, il est essentiellement construit autour d’une unique allée. Les maisons sont alignées le long et abritent de nombreux commerces et quelques restaurants.

Au fond, un escalier, nous donne l’occasion d’avoir une belle vue d’ensemble du village et de prier dans un temple ancien. 

Nous nous sommes acheté de belles pommes et des bonbons tirés du film “Le tombeau des lucioles”.

Les gorges de Tō-no-Hetsuri

Dernière escale de la journée, les gorges de Tō-no-Hetsuri. Le lieu a été aménagé pour accueillir les touristes avec de nombreux petits stands.

Après avoir descendu quelques marches, on arrive sur un pont suspendu au-dessus de l’eau. On traverse des chemins creusés dans la roche jusqu’à un petit temple construit dans une grotte. 

Nous avons visité les stands et sommes partis en direction de notre camping.