Les Monts du Dewa Sanzan sont 3 montagnes sacrées dans le parc de Bandai Asahi. 

Le mont Haguro, plus petite montagne des 3 monts du Dewa Sanzan, est un lieu spirituel très visité. N’étant pas certains du temps, nous optons pour grimper ce dernier. 

Plus facile et accessible que ses voisins, même en hiver, son sentier est constitué de près de 2700 marches. Ce chemin de pierre arpente la forêt et est ponctué de nombreux petits temples en bois. Ces temples ont chacun des “pouvoirs” différents et on vient prier à celui que l’on souhaite dans notre vie. Fertilité, richesse, sagesse, travail, tel un horoscope où l’on choisirait ce qui va nous arriver. 

Dès le début, nous franchissons un beau pont rouge où l’on peut voir une cascade. Le soleil qui passe à travers le feuillage donne de belles couleurs au lieu. Paisible et reposant, on est bercé par le vent et les sons de l’eau et des grelots des temples.

Après cet interlude calme, nous nous dirigeons vers la pagode en bois et nous en profitons pour la visiter. Le prêtre nous bénit dès que nous avons payé. Bien que nous n’ayons pas compris un mot à ses prières, nous avons suivi ses directives et sommes rentrés dans la pagode. Visite très rapide car les niveaux ne sont pas reliés entre eux et les étages supérieurs sont vides et permettent la bonne tenue de la pagode sur le pilier central.

C’est maintenant que les escaliers deviennent sérieux. On a souvent l’impression d’avoir un mur devant nous dont on ne voit pas la fin. Nous partageons quelques encouragements avec les autres marcheurs et attaquons l’ascension de ces escaliers. 

De grands cèdres japonais centenaires longent le chemin, témoins de notre épuisement à montrer ces petites marches. Le plus ancien de ses arbres s’appelle “Ojiisan” (grand-père) et est devenu un symbole sacré.

Arrivés au sommet, de nombreux bâtiments, dont un magnifique temple au toit de chaume, jonchent le plateau. Un petit étang au centre rend ce lieu presque plus familial que religieux. On peut d’ailleurs y accéder en voiture. 

La descente (plus rapide) du Mont Haguro
La descente (plus rapide) du Mont Haguro

Après avoir mangé, dans un restaurant, de supers bonnes aubergines, si bonnes que même Claire en aurait bien recommandé. C’est pour dire si elles étaient délicieuses ! 

Maintenant, on repart sur nos pas et il est bien plus facile de descendre ces 2700 marches que de les monter.

Et après une journée bien remplie, nous rejoignons un super camping gratuit avec cascades, rivières, paysage bucolique et un seul autre couple pour seule compagnie.